France Irlande Féminines ! Jour J

 

ARTICLES PARUS DANS L INDÉPENDANT DU SAMEDI 13 FEVRIER

 

Pour entretenir la flamme

Hôtes de l'Irlande, ce soir à Aimé-Giral, les Bleues visent un deuxième succès dans le Tournoi face aux tenantes du titre. Avec l'objectif constant d'élargir leur public.Confrontées au même challenge que les garçons programmés dans l'après-midi, les filles du XV de France tenteront de faire tomber le tenant du titre irlandais, ce soir dans l'arène d'Aimé-Giral, où près de 8 000 spectateurs sont attendus, si la pluie ne s'en mêle pas trop. Le paramètre météo n'inquiète pas seulement les organisateurs. Il pourrait aussi contrarier le plan de jeu de l'entraîneur Jean-Michel Gonzalez, soucieux de « déplacer » ces « lourdes irlandaises » au « paquet d'avants rugueux ». Prudence, d'autant que les Celtes, privées de Grand Chelem l'an dernier par les Bleues (5-10), s'annoncent revanchardes.
Gros match, gros test et grosse pression pour les Françaises, dont la notoriété croissante est depuis le Mondial 2014 chevillée à d'excellents résultats. Dans le sillage d'une large victoire contre l'Italie (39-0), Gaëlle Mignot et ses partenaires n'ont de cesse d'entretenir cette flamme devant les caméras de France 4, partenaire privilégiée de l'aventure.
C'est l'assurance, pour l'heure, de ressusciter le french flair, qui semble avoir abandonné leurs homologues masculins. « La passe est le maître mot », n'hésite pas à commenter Gonzalez parlant des spécificités du rugby féminin. « Elles ont encore la chance de créer des espaces, elles ont ce choix-là. » Et elles ne s'en privent pas.
Efficacité
Il faut y voir le fruit de l'expérience et d'une certaine stabilité. Avec quinze filles déjà présentes l'an dernier, Gonzalez peut compter sur une solide colonne vertébrale. Tant mieux. Car les filles devront jouer avec leur tête ce soir, retenant les leçons de la victoire contre l'Italie, où elles ont gâché plusieurs occasions d'essais.
On ne leur reprochera pas de vouloir monopoliser le ballon, signe d'une supériorité dans le jeu d'avants. Mais le pedigree de l'adversaire et la pluie annoncée exigent un maximum d'efficacité, sous peine de désillusion. « Il y a clairement un avant et un après Mondial 2014 (organisé en France). Les filles ont pris la médiatisation de plein fouet. Si pour les médias ça reste un jeu, pour elles c'est parfois difficile à gérer », souligne Gonzalez. « On joue pour gagner », conclut-il, histoire que le soufflé ne retombe pas. 
Vincent Couture

"La passe est le maître mot », énonce l'entraîneur J.-M. Gonzalez au sujet du rugby féminin. 

 

Carole Delga première ! 
Ce sera sa première visite sportive dans le département. En effet , le «protocole » annonce la présence de Carole Delga, nouvelle présidente de la Région Midi Pyrénées - Languedoc-Roussillon dans les tribunes d'Aimé-Giral. Elle sera accompagnée de Kamel Chibli, vice-président du Conseil Régional, délégué aux sports.
Les femmes au pouvoir
Les « femmes politiques » seront en force ce soir dans la cathédrale. Carole Delga sera aux côtés de Ségolène Neuville, Josiane Chevalier, Hermeline Malherbe et Fatima Dahine qui donneront ensemble le coup d'envoi.
Hôtes irlandais 
Le match fait recette, mais l'attractivité du département contribue également à son succès. Du côté irlandais en tout cas, on vient y goûter le soleil, la qualité et la chaleur de l'accueil. Ainsi , deux anciens présidents de la Fédération Irlandaise de rugby (IRFU) ont annoncé leur présence, à savoir Dher Healy et John Callaghan qui viendront encourager leurs protégées, vainqueurs du dernier Tournoi des VI nations et qui défendront leur titre avec la rage qui sied aux porteuses du Trèfle.
Drapeaux
Aimé-Giral sera bleu, blanc, rouge. 6 000 petits drapeaux tricolores ont été confectionnés et seront posés sur les sièges du stade avec le programme spécial réalisé par le service communication de l'USAP.
Arbitre néo-zélandaise
Jess Beard, une arbitre néo-zélandaise, dirigera la rencontre. Installée depuis dimanche dernier dans le Roussillon où elle profite de son long voyage pour faire du tourisme, elle aura pour juges de touche, Jonathan Gasnier (comité Pays Catalan) et Frédéric Chazal (comité du Languedoc). Les 4e et 5e arbitres seront Gaeta Sanchez et Julien Camus. Le superviseur sera l'Italien Francisco Grillo.
Giral bien garni ?
Le record de Sapiac, qui avait accueilli l'an dernier près de 10 000 spectateurs pour France-Irlande à Montauban, va-t-il tomber ce soir à Giral ? Les organisateurs espèrent « plus de 7 000 spectateurs ». Ouverture des portes à 19h. Prix d'entrée : 10 euros. 
En direct sur France 4
France-Irlande, comptant pour la deuxième journée du Tournoi, sera diffusé en direct et en intégralité sur France 4 qui prendra l'antenne à 20 h 50. 
Aux commentaires, Jean Abeilhou et deux anciennes N° 10 des Bleues en qualité de consultantes : Estelle Sartini en cabine et Sandrine Agricole sur le terrain. 
Eric Dubuis

 

Retour

haut imprimer Wikio

 

 

  Les Actualités au Format "RSS"

Un flux RSS est un fichier mis à jour en permanence qui permet aux internautes d'obtenir en temps réél les dernières infos sans avoir à aller sur le site. C'est simple, gratuit et c'est le meilleur moyen pour ne rien manquer de ce qui se passe sur le site du Comité du Pays Catalan

Cette méthode est d'ailleurs utilisée sur de nombreux autres sites (notamment les pages personnalisées où vous pouvez regrouper les titres de vos sites préférés au même endroit) et outils (AlertInfo, Outlook...).